ARMENIE Rubrique

Nikol Pachinian :« Il faut que l’industrie de traitement devienne l’un des piliers de l’économie du pays »


« Il faut que l’industrie de traitement se développe en Arménie et devienne l’un des piliers importants de l’économie du pays » a déclaré le Premier ministre, Nikol Pachinian, à la rencontre avec les entrepreneurs qui mène des activités dans différentes branches de l’économie.

Le Premier ministre a souligné que le gouvernement mettait l’accent sur le fait que l’économie arménienne soit dirigée vers l’exportation.

« Nous souhaitons que les branches d’exportation de l’Arménie se développe et soient l’une des caractéristiques importante de notre économie. Certes, nous nous sommes sérieusement penchés sur ce sujet et continueront à travailler, mais cette question n’est pas si simple, parce qu’en réalisant un quelconque programme de soutien, il faut s’assurer que ce soutien contribue réellement au développement et à la compétitivité de ces secteurs. Il importe d’être certain que nous accordons une aide susceptible d’entraîner une réaction en chaine et qui concourt aux autres secteurs. En revanche, si nos actions ne sont pas bien pondérés, ils risquent de ne pas contribuer au bien-être général ni même à la diversification des recettes du budget. Il en résulte que nous serons obligés de nous rétracter des programmes pareils qui, à son tour, provoquera plus de dégâts que de bénéfices. », a souligné Nikol Pachinian.

Selon le ministre, les rencontres pareilles étaient également organisées dans le but de déterminer, gérer et réagir aux stimuli provenant des parties intéressées.

Le Premier ministre a parlé du secteur de la construction et de la nécessité de trouver de bonnes formules.

« Quand on voit ce qui se passe sur notre marché immobilier, effectivement, nous avons affaire à une situation, quand la demande croît mais pas l’offre. Dans ces conditions, on observe une augmentation sensible des prix. Il est important que nous puissions équilibrer le marché par notre coopération et que nous ayons un juste équilibre de la demande et de l’offre pour qu’il n’y ait pas de secousses sur le marché. », a conclu Nikol Pachinian.

par Stéphane le samedi 14 septembre 2019
© armenews.com 2019