AZERBAIDJAN Rubrique

L’Azerbaïdjan monte une exposition mettant en vedette le khanat d’Erevan


L’histoire turcophone du khanat - sur le territoire de la capitale de l’Arménie moderne - est devenue l’une des principales armes idéologiques du gouvernement azerbaïdjanais.

Une nouvelle exposition à Bakou présente des artefacts inédits du passé musulman d’Erevan : le khanat d’Erivan, un petit état qui a existé du XVIe au XIXe siècle sur le territoire de ce qui est maintenant la capitale de l’Arménie.
Le khanat d’Erevan est devenu l’une des principales armes de l’Azerbaïdjan dans les guerres historiques qu’il mène avec l’Arménie, alors que les deux pays revendiquent des prétentions sur les « vrais » propriétaires des terres du Caucase. Le discours du gouvernement azerbaïdjanais utilise l’histoire du khanat - gouverné par des khans de langue turque sous la suzeraineté perse - pour (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.