Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
IN MEMORIAM Rubrique

Décès de Doris Mavian


Nous avons appris avec tristesse le décès de Doris Mavian, mère de notre journaliste Séda Mavian, correspondante de NAM en Arménie, de Meliné Mavian qui a également collaboré à notre rédaction, et de Raffi Mavian.
Doris MAVIAN née SIRABIAN- est décédée le 20 mars à Paris d’un arrêt cardiaque, après trois semaines d’hospitalisation suite à un œdème pulmonaire, à l’âge de 86 ans.
Elle était née le 10 novembre 1933 à Salonique (Grèce) dans une famille originaire d’Edirné (Andrinople). Enfant de la guerre (en Grèce) et de la réinsertion (en France) dans les conditions difficiles de l’après-guerre, les épreuves ne l’ont pas épargnée durant une vie qu’elle a su mettre au service de la communauté arménienne dès que ses obligations de mère de famille au foyer le lui ont permis. Dévouée à l’Eglise apostolique arménienne, elle a longtemps fait partie de la chorale de la cathédrale arménienne de Paris (rue Jean Goujon) et de l’Union des Dames de l’Eglise. Et au sein de la Croix Bleue Arménienne de France dont elle fut un membre actif, elle fut un temps élue présidente de la section de Paris, animant sa section « Ecole » ainsi que l’organisation de la colonie de la Croix Bleue à Bellefontaine (Jura).
Mariée à Berdj Mavian en 1957, elle a eu trois enfants, Sèda, Raffi et Méliné, et deux petits-fils, Aksel (22 ans) et Maximilien (19 ans), aujourd’hui endeuillés.
Ses obsèques auront lieu cet après-midi vendredi 27 mars à Paris entre 14h et 15h30 dans la plus stricte intimité, vu les circonstances.
Sa famille remercie tous ceux qui s’associeront à elle en pensée ou par la prière durant cet adieu.
L’équipe de NAM présente ses condoléances à Séda, Méliné et Raffi ainsi qu’à Aksel et Maximilien, et invite ses lecteurs à s’associer aux prières de la famille.

PS : Pour enrayer toute rumeur, précisions que Doris Mavian n’est pas décédée du coronavirus.

par Ara Toranian le vendredi 27 mars 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés