Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

L’opposition arménienne critique la révision à la hausse des taxes foncières


Le Parlement arménien a envisagé un ensemble d’amendements au Code des impôts en première lecture, qui appellent à une révision à la hausse des impôts fonciers.
Selon le vice-ministre des Finances Arman Poghosyan, le principal problème aujourd’hui est l’écart entre le marché et la valeur cadastrale de l’immobilier. Il a déclaré que les impôts fonciers ne représentent désormais que 0,2% du PIB alors que dans d’autres pays, cet indicateur est beaucoup plus élevé. Dans la Géorgie voisine, il est de 1,1%, en Russie de 1,2% et dans les pays développés de 2 à 2,5%.
Il a déclaré que les changements proposés (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.