France

Villeurbanne


Jean-Paul Bret : Chaque année à Villeurbanne, à l’occasion de la commémoration du génocide des Arméniens par le gouvernement nationaliste jeune-turc, nous ouvrons une page des arts et de l’histoire arménienne. Hier soir, après avoir déposé un œillet au mémorial de la rue d’Arménie, j’ai rappelé qu’il y a vingt ans, à la faveur d’une liberté de procédure, dite de la niche parlementaire, dont je suis fier d’avoir été à l’origine, l’Assemblée nationale a voté la première loi reconnaissant le génocide des Arméniens.

par Spidermian le mardi 15 mai 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...