Négationnisme

Unanimité à l’Assemblée Nationale Le texte pénalisant le négationnisme des génocides vient d’être adopté.


Les députés ont voté vendredi un amendement gouvernemental au projet de loi “Egalité et citoyenneté“, qui permettra de pénaliser la contestation ou la banalisation de l’ensemble des crimes contre l’humanité ou de guerre, dont le génocide arménien.
Seule la négation de la Shoah est aujourd’hui réprimée en France. Cet amendement, voté en première lecture, pénalise cette négation d’un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende. C’était une promesse de François Hollande, lors de sa campagne électorale, après la censure en février 2012 d’une précédente loi pénalisant la contestation du génocide (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.